tremble


tremble

tremble [ trɑ̃bl ] n. m.
• 1138; bas lat. tremulus « le tremblant »
Peuplier à écorce lisse, à tige droite, dont les feuilles à minces pétioles frissonnent au moindre souffle. « C'étaient des trembles. Ils déroulaient des montagnes de feuillages qu'argentait l'éclatante lumière de la lune » (Bosco).

tremble nom masculin (latin tremulus, de tremere, trembler) Peuplier de l'Europe occidentale, aux feuilles agitées par le moindre vent. (Son bois est utilisé en menuiserie et pour faire des allumettes ou de la pâte à papier.) ● tremble (homonymes) nom masculin (latin tremulus, de tremere, trembler) tremble forme conjuguée du verbe trembler tremblent forme conjuguée du verbe trembler trembles forme conjuguée du verbe trembler

tremble
n. m. Peuplier (Populus tremula) à écorce lisse et aux feuilles mobiles, que le moindre vent agite.
(Québec) Peuplier faux-tremble (Populus tremuloides.)

⇒TREMBLE, subst. masc.
BOT. Peuplier à écorce lisse, à tige droite, dont les feuilles à minces pétioles tremblent au moindre vent. Sous leur ombre, mille bruits insaisissables pendant les heures lumineuses redeviennent perceptibles; on y distingue le frisson des feuilles de tremble sans cesse agitées et nerveuses (THEURIET, Mariage Gérard, 1875, p. 126).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1140 subst. masc. (GEFFREI GAIMAR, Hist. des Anglais, éd. A. Bell, 6315). Du b. lat. tremulus, de même sens IVe s. ds GAFF., subst. de l'adj. lat. class. tremulus « qui tremble, agité », dér. de tremere « trembler », à cause de ses feuilles très mobiles (ANDRÉ Bot.). Fréq. abs. littér.:126.
DÉR. Tremblaie, subst. fém., sylvic. ,,Parcelle plantée de trembles`` (FÉN. 1970; dict. XIXe et XXe s.). Synon. peupleraie. []. Ac. 1694, 1718: tremblaye, dep. 1740: -blaie. 1re attest. subst. fém. trambloie (24 juin, Chap. d'Aut., Cathéd., Sussey, A. Autun ds GDF. Compl.); de tremble, suff. -aie (lat. -eta); parallèlement le type trembloi, masc. suffixé en -etum, 1237 (Cens. Grand Beaulieu, p. 165, Arch. Eure-et-Loir. ds GDF.: Radulfus del Tremblei) — 1461, Cerche des feux du baillage d'Auxois, Arch. Côte-d'Or B 11517, ibid.: Trambloy.

1. tremble [tʀɑ̃bl] n. m.
ÉTYM. V. 1138; du bas lat. tremulus proprt « le tremblant », de tremulare « trembler ».
Peuplier à écorce lisse, à tige droite, dont les feuilles glabres à minces pétioles frissonnent au moindre souffle. Peuplier (→ Après, cit. 30; gazon, cit. 6; sempiternel, cit. 1). || Le bois de tremble, comme celui du peuplier blanc, est utilisé pour la fabrication du papier; l'écorce de tremble est fébrifuge.
0 (…) je traversai le disque lunaire pour voir ces arbres de plus près. C'étaient des trembles. Ils déroulaient des montagnes de feuillages qu'argentait l'éclatante lumière de la lune.
H. Bosco, Un rameau de la nuit, p. 140.
tableau Noms d'arbres, arbustes et arbrisseaux.
DÉR. Tremblaie.
————————
2. tremble [tʀɑ̃bl] n. m.
ÉTYM. 1560; déverbal de trembler.
Régional. Poisson produisant une décharge électrique. Torpille. Syn. : tremblante, trembleux.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tremble — 1. (tran bl ) s. m. Peuplier dont les feuilles tremblent au moindre vent, populus tremula, L. HISTORIQUE    XIIIe s. •   Renart, fet il, li maufez t arde, Que por toi tout le cuer me tremble Aussi comme foille de tremble, Ren. 28530. •   Plus y a …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • tremblé — tremble [ trɑ̃bl ] n. m. • 1138; bas lat. tremulus « le tremblant » ♦ Peuplier à écorce lisse, à tige droite, dont les feuilles à minces pétioles frissonnent au moindre souffle. « C étaient des trembles. Ils déroulaient des montagnes de… …   Encyclopédie Universelle

  • Tremble — may refer to:* Tremble (song), the debut single from Lou Rhodes first solo album * Tremble dance, a dance performed by receiver honey bees * Tremble (short film), independent short film from Australian filmmakers The Schelle Brothers * Tremble, a …   Wikipedia

  • tremble — (v.) c.1300, shake from fear, cold, etc., from O.Fr. trembler tremble, fear (11c.), from V.L. *tremulare (Cf. It. tremolare, Sp. temblar), from L. tremulus trembling, tremulous, from tremere to tremble, shiver, quake, from PIE *trem to tremble… …   Etymology dictionary

  • Tremble — Trem ble, v. i. [imp. & p. p. {Trembled}; p. pr. & vb. n. {Trembling}.] [F. trembler, fr. L. tremulus trembling, tremulous, fr. tremere to shake, tremble; akin to Gr. ?, Lith. trimti. Cf. {Tremulous}, {Tremor}.] 1. To shake involuntarily, as with …   The Collaborative International Dictionary of English

  • tremble — [trem′bəl] vi. trembled, trembling [ME tremblen < OFr trembler < VL * tremulare < L tremulus, trembling < tremere, to tremble < IE * trem (< base * ter ) > Gr tremein, to tremble] 1. to shake involuntarily from cold, fear,… …   English World dictionary

  • Tremble — Trem ble, n. An involuntary shaking or quivering. [1913 Webster] I am all of a tremble when I think of it. W. Black. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • tremblé — tremblé, ée (tran blé, blée) adj. 1°   Écriture tremblée, écriture tracée par une main tremblante.    On le dit aussi d une écriture particulière dont les traits, au lieu d être droits, sont sinueux. Écriture tremblée, ou, substantivement, la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • tremble — Tremble. subst. masc. Espece de peuplier dont les feüilles tremblent au moindre vent. Bois de tremble …   Dictionnaire de l'Académie française

  • tremble — (Del fr. tremblé). m. Impr. Filete ondulado que se usa en tipografía …   Diccionario de la lengua española


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.